A l’échelle de la branche vitivinicole, la mercuriale doit permettre de dresser un état de situation trimestrielle sur les marchés et de dégager les tendances en termes de consommation. Grâce à l’analyse des différents facteurs d’influence de l’offre et de la demande, l’OSMV sera en mesure de bâtir des prévisions du marché fiables et bien documentées.

A l’échelle individuelle, le producteur ou l’encaveur participant à la mercuriale disposera tous les trois mois d’informations sur les prix courants pratiqués et d’indicateurs sur l’évolution des marchés qui le concernent, lui permettant ainsi de mieux se positionner sur les marchés et plus particulièrement par rapport à la concurrence de vins étrangers.